« A huit kilomètres environ au Sud-Est de la petite ville de Nyons, dans le département de la Drôme, sur les pentes d’un coteau longeant une vallée que sa richesse et ses agréments ont fait surnommer la vallée d’or, s’élève gracieusement en amphithéâtre le village de Vinsobres« . Bonnay.

Un vignoble perché …

Effectivement, lorsque nous nous approchons du village, nous pouvons voir les vignes croître sur des coteaux composés de marnes sableuses et caillouteuses. Et les sols ont cette particularité d’avoir une couleur rouge à brune, justifiant ce surnom de vallée d’or.

Vignes de Vinsobres

Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’étymologie du nom est très éloignée du monde du vin. La forme la plus ancienne (Vinzobrio) provient de Vintio qui, en langue pré-celtique signifie hauteur ; et du suffixe briga signifiant montagne.

Le vignoble de l’AOC Vinsobres s’étend uniquement sur la commune perchée éponyme.  Il doit sa renaissance à l’hiver 1956 qui a détruit tous les oliviers de la région. Les hectares plantés de ce terroir reconnu AOC depuis 2006 proposent des cépages pour la production de vins rouges uniquement.

… et un vin aromatique

Les deux cépages principaux que sont le grenache et la syrah sont quelquefois assemblés aux autres mourvèdre, cinsault et carignan. Le résultat donne des vins plutôt colorés, concentrés et corsés. Il offre également une belle complexité aromatique ainsi qu’un intéressant potentiel de garde. Jeunes, les Vinsobres s’accordent parfaitement avec des plats régionaux tels que la daube avignonnaise, la gardiane ou pourquoi pas avec un gigot d’agneau

Alors voici une idée de balade journalière que vous pourrez réaliser le temps venu : partez en direction de Nyons et de Vinsobres pour y rencontrer les producteurs et visiter leurs domaines oléicoles et viticoles. A midi, vous pourrez faire une halte gourmande au bistrot de pays et déguster un verre de Vinsobres. Et l’après midi, profitez des espaces qui vous entourent pour une petite balade digestive.

Façade du bistrot de pays

Enfin, nous ne pouvons finir cet article sans évoquer les dires de l’évêque de Vaison-la-Romaine qui s’exprimait sur les vins de ce terroir en ces termes : « Vinsobres ou sobre vin, prenez-les sobrement ». Une autre manière de dire qu’il faut consommer avec modération.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *