AOC depuis 1983 et AOP depuis 1996, Picodon est l’appellation d’origine d’un fromage au lait cru de chèvre produit entre autre dans tout le territoire du département de la Drôme. Alors, bienvenus au pays du Picaudou.

Un petit fromage piquant …

C’est ainsi que le célèbre poète provençal Frédéric Mistral qualifie ce mets savoureux dans le Trésor du Félibrige. Cela pourrait se traduire par « Petit fromage piquant ». De forme circulaire, le diamètre du Picodon peut varier de 4,5 à 7cm selon la méthode de fabrication utilisée.  Classique ou affiné à la méthode Dieulefit, son poids peut également varier pour les mêmes raisons.

Picodons

Le lait utilisé pour l’obtention du « Picodon » provient uniquement de chèvres de races Alpine, Saanen, Massif-Central, Provençale et Rove ou d’animaux issus du croisement de ces races ; dont l’alimentation est constituée de fourrages provenant à 100% de l’aire géographique délimitée.

… avec une riche histoire

En 1600, Olivier de Serres avait écrit son « Théâtre de l’agriculture et ménage des champs ». Il y décrit notamment le rôle important joué par les chèvres dans la région des départements de la Drôme et de l’Ardèche. Ceux-ci ont été parmi les premiers départements caprins de France. En 1866 ils occupaient respectivement les 1er et 3e rangs.

A l’origine, le « Picodon » était élaboré par les femmes qui s’occupaient en outre des productions de la basse-cour. En raison du tarissement de la production laitière de la chèvre en automne et hiver, la production de fromage était auparavant la seule manière de conserver les excédents de lait ; ce qui eut pour conséquence des degrés d’affinage différents pendant les mois d’hiver.

Aujourd’hui encore le « Picodon » est un fromage produit selon des savoir-faire spécifiques, hérités de cette origine fermière.

Présentation culinaire dans une assiette avec un picodon et grains de poivre

Vous le trouverez sur les marchés de producteurs locaux ou les marchés hebdomadaires. Vous pourrez alors les consommer accompagnés d’un verre d’AOC Crozes-Hermitage blanc ou d’un verre d’AOC Grignan-les-Adhémar.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *