Durant toute l’année, le travail de la vigne est un travail de l’ombre ; comme si il s’agissait de mettre en scène une chorégraphie estivale. Et  comme chaque année, à partir du mois d’août et jusqu’au mois d’octobre, le rideau se lève. Les coteaux deviennent le décor d’un superbe ballet. Bienvenus en Hermitage et en Crozes-Hermitage où les vendanges vont bon train.Seau de raisin blanc

C’est ainsi que l’on peut apercevoir sur les coteaux de l’Hermitage le début du bal des vendangeurs. Les seaux, les sécateurs, les caisses deviennent les accessoires indispensables à chacun de ces merveilleux acteurs. Durant la première partie, les vendangeurs s’occupent des raisins blancs (marsanne et roussanne) afin de chercher une belle acidité et une belle sucrosité.

Puis vient le deuxième acte de ce spectacle annuel. Il est temps de vendanger les rouges que l’on peut entre autres trouver sur les coteaux de l’Hermitage et dans la Plaine des Châssis. Le cépage roi reste bien entendu la syrah, ce cépage au magnifique arôme de violette si reconnaissable!Vendangeur vidant un seau

Tous ces grains vont être bichonnés et gardés le plus entier et le plus frais possible afin d’éviter leur oxydation. Les caisses à vendanger s’empilent alors sur les remorques des tracteurs, avant d’être acheminées à la cave devenue le nouveau décor. Une fois égrappé puis éraflé, le raisin arrive en cuve pour la fermentation. Et d’autres étapes vont encore se succéder avant de pouvoir déguster (avec modération) ce nouveau millésime qui s’annonce riche et prometteur. Vous pourrez alors visiter les vignerons pour qu’ils vous en parlent avec tout leur amour et leur passion.

D’ici là, belle vendanges à tous.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *