Le vignoble drômois est surtout connu par ses AOC historiques : Hermitage, Crozes-Hermitage, Grignan-les-Adhémar et Clairette de Die. Pourtant, il existe une autre catégorie abondamment représentée : les IGP (Indication Géographique Protégée). Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’une d’entre elles. Bienvenus dans l’IGP Comtés Rhodaniens.

Une appellation à découvrir

La zone de cette IGP (anciennement dénommée Vin de Pays) correspond à la moyenne vallée du Rhône. L’IGP Comtés Rhodaniens a une emprise géographique large en s’étendant sur 9 départements, même si le coeur de la zone de production est principalement centré que l’Ardèche, la Drôme et le Rhône.

La géologie, la géographie et le climat de ces départements proposent donc des zones viticoles qui allient des vins de terroirs montagneux à ceux de régions aux sols très variés.

Coquelicots dans les vignes

Des cépages multiples

Aujourd’hui, les AOC précitées n’autorisent que quelques cépages dont la Syrah pour les vins rouges, la Marsanne et la Roussanne pour les vins blancs. L’IGP élargit son champ d’utilisation. En effet, le Grenache, le Mourvèdre, le Carignan, le Cabernet-Sauvignon et Cabernet-Franc sont les principaux cépages à entrer dans la composition des vins rouges. Il en ressort des vins de couleur généralement rubis foncé, aux reflets violets (signe d’un vin jeune). Ils sont plutôt gourmands avec un équilibre tout à fait agréable. Il vous faut les consommer plutôt jeunes autour d’une belle charcuterie du terroir.

Le Viognier, le Chardonnay, le Grenache Blanc et le Muscat, eux, entrent principalement dans celle des vins blancs. Ils donnent généralement une robe jaune pâle, aux reflets verts (signe de jeunesse également). Les arômes de fruits blancs (pomme, poire, pêche, abricot), sont majoritaires. Ces vins accompagneront volontiers vos apéritifs futurs, vos poissons et toute autre cuisine.

Grappe de raisin blanc

Enfin, la zone d’appellation des « Comtés Rhodaniens » englobe également des rosés ainsi que des vins effervescents, au bon choix du vigneron. Alors, si vous avez envie de (re)découvrir cette appellation aux multiples arômes, n’hésitez pas à rendre visite à tous ces producteurs locaux. Belle balade et bonne dégustation (modérée bien entendu).

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *