« Seuls ont droit à l’Appellation contrôlée Crozes-Hermitage les vins rouges et blancs qui ont été récoltés à l’intérieur de la commune de Crozes-Hermitage ; à l’exception des terrains d’alluvions modernes et de ceux non destinés à la culture de la vigne, en raison des usages locaux ». Tel est l’article premier du Cahier des Charges de l’AOC Crozes-Hermitage paru aux Journaux Officiels de mars 1937 et avril 1938.

Un village au riche passé

Très vite, le partage des savoir-faire et l’extension du vignoble conduit à l’agrandissement de la zone géographique. Celle-ci passe d’une seule à 11 communes dès 1952. Et parmi celles-ci, figure le village de Beaumont-Monteux qui apparaît pour la première fois dans des textes du XIe siècle. A cette époque, le village appartient à la baronnie de Clérieu. Les Dauphins le rachèteront en 1343.

A l’instar des villages voisins, Beaumont-Monteux connût très tôt la culture de la vigne. Celle-ci remonte à l’époque romaine et connut les instants de gloires et de déboires que la quasi-totalité du vignoble français. En effet, la crise phylloxérique de la deuxième moitié du XIXe détruisit la quasi-totalité du vignoble. Plusieurs vignerons se regroupent en syndicat pour sauver et réhabiliter le vignoble de Beaumont-Monteux et de Crozes-Hermitage. Pari réussi puisqu’aujourdhui l’AOC Crozes-Hermitage (ou Crozes-Ermitage) possède une très forte notoriété.

Pressoir dans les vignes

… avec de beaux atouts viticoles

Situé au sud de Tain-l’Hermitage, le vignoble de Beaumont-Monteux repose en partie sur la terrasse des Châssis. Ainsi, il profite des influences méditerranéennes caractérisées par un bon ensoleillement et des températures moyennes élevées. De plus, ce secteur particulier de Crozes-Hermitage, composé de galets roulés reposant sur des sols à faible réserve utile en eau.

Bouche d'ouverture d'une cuve en bois

Aussi, lorsque vous vous baladez à Beaumont-Monteux, profitez-en pour goûter à son patrimoine gastronomique. Commencez par visiter la Charcuterie paysanne de Bernard Guinet. Pour accompagner cette belle charcuterie, rien de mieux que d’ouvrir une bouteille de Crozes-Hermitage rouge. Il est alors temps de visiter des caves, des domaines et de tous les viticulteurs présents sur ce territoire. En définitive, tout est encore réuni pour une belle et bonne dégustation entre amis de vins rouges à base de syrah.

Partager sur

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Lire plus Lire moins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *