Dégustez la Drôme – Les pains de la Drôme

Publié le 06/12/2016
Non classé
Quoi de mieux pour agrémenter ma précédente dégustation de Picodon, qu’un bon pain made in la Drôme ? Peut être un verre de vin mais ça, je vous en parlerai une prochaine fois. Commençons par un petit exercice : C’est votre imagination que je vais stimuler en vous demandant de fermer les yeux et de visualiser votre pain favori. Votre cerveau parvient à restituer une image qui semble réaliste. Je vous propose d’essayer de mettre des mots sur les sensations et émotions que cette visualisation provoque: plaisir, joie, faim, envie… Il est intéressant d’apprendre à mettre des mots sur les émotions et sensations provoquées par les aliments, cela permet de manger de façon moins automatique et donc souvent de manger moins. 1.jpg La dégustation Aujourd’hui je vous propose de vous concentrer sur un seul sens : l’ouïe… Drôle d’idée vous dites-vous! En effet c’est un exercice assez difficile qui demande concentration et curiosité. J’ai choisi pour cette dégustation la baguette aux graines fabriquée à Beaufort-sur-Gervanne. Au moment de déchirer la baguette pour commencer la dégustation, je suis surprise car le bruit n’est pas celui auquel je m’attendais, en effet pas de son croustillant mais seulement une déchirure souple. Une fois en bouche le parfum des graines me saisit, j’ai l’impression de déguster un gâteau. Je constate qu’il est vraiment difficile de mettre le goût de côté pour focaliser sur l’ouïe… D’autant que ce pain est silencieux en bouche, pas de « croustillance » sonore. Même le fait de croquer la croûte donne un son moelleux et doux. Le bruit croustillant arrive dans un deuxième temps avec les petites graines (sésame, lin, millet, pavot). Une régal sonore 🙂   Mais à quoi sert cet exercice étonnant ? Simplement à réintroduire la curiosité dans votre quotidien alimentaire et par ce fait d’être moins sur un mode automatique. Cela permet de modifier petit à petit nos habitudes alimentaires. De plus la curiosité et l’attention quotidienne à vos aliments est un autre moyen de limiter les quantités consommées. pain épeautre Pourquoi vous faites-vous du bien en mangeant du pain aux céréales de la Drôme ? Car le pain aux céréales artisanal de la Drôme est une source intéressante de :
  • Glucides complexes, ils permettent une distribution d’énergie longue durée et favorisent la sensation de satiété. L’amidon est le glucide principalement présent.
  • Acides gras de bonne qualité nutritionnelle provenant des graines.
  • Fibres qui participent à la bonne digestion et sont notamment un facteur de protection contre le cancer colo rectal
  • Vitamines E (Antioxydant) et vitamines du groupe B qui servent notamment à maximiser la transformation des glucides en énergie
  Où trouver du bon pain dans la Drôme ? La Drôme compte environ 315 boulangeries artisanales, il m’est impossible de toutes les citer, j’en ai donc simplement sélectionné quelques unes.

Boulangerie

  A bientôt pour une nouvelle dégustation dans la Drôme Fanny Cottin (Diététicienne Nutritionniste)

La Drôme : un département qui vous fait du bien

  NB : Et le Gluten dans tout ça ? Le gluten de blé est simplement une partie des protéines de réserve du grain: les gliadines et les gluténines. Ces protéines sont insolubles dans l’eau et représentent environ 80 % des protéines totales. Le blé (c’est à dire toutes les espèces de Triticum telles que le blé tendre, le blé dur, l’épeautre ou le kamut ®), l’avoine, le seigle et l’orge sont des céréales contenant naturellement les protéines qui vont constituer le gluten (après hydratation et pétrissage). Le gluten est indispensable à la fabrication du pain. La farine contient normalement 10 à 12% de protéine; si elle n’en contient pas assez, le pain n’a pas assez de volume et sa mie est irrégulière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *